ACTUALITÉ

PUBLICATION

Créée le 12/12/2017
Modifiée le 12/12/2017

PIÈCES JOINTES

​CONTACT PRESSE

Marie-Béatrice GARREAUD DE MAINVILLIERS 

Responsable communication

mbgarreaud@negoce-village.com

SONDAGE AUPRÈS DES AGRICULTEURS CONCERNANT LA RÉDUCTION DES PRODUITS PHYTOPHARMACEUTIQUES : Les entreprises de conseil et de distribution sont les acteurs clés de la transition

Dans un sondage réalisé par le cabinet ADquation pour le mensuel Agrodistribution (Groupe France Agricole) paru dans le numéro de décembre 2017, les acteurs du conseil et de la distribution (entreprises coopératives et négoces) sont jugés par les agriculteurs comme les partenaires privilégiés dans leur accompagnement pour la réduction de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques. 

Ainsi pour 50% des agriculteurs, les entreprises de la distribution agricole sont les meilleurs partenaires pour réduire l'utilisation de produits phytopharmaceutiques, loin devant les chambres d'agriculture (15%) et les conseillers indépendants (9%).

Par ailleurs, selon le sondage, 76% des agriculteurs interrogés sont d'accord pour dire que les quelques 8 000 conseillers des entreprises coopératives ou des négoces leur font des propositions pour les aider à réduire les produits phytopharmaceutiques (contre 62% en 2015).

Ces résultats démontrent que la profession du conseil et de la distribution agricole, maillée sur l'ensemble du territoire national, accompagne la transition écologique des exploitations pour permettre de répondre aux demandes sociétales dans le respect d'une performance économique globale. Cette évolution pourrait s'améliorer encore davantage avec l'accélération de la publication des fiches action qui fournissent, dans le cadre du dispositif des certificats d'économie de produits phytopharmaceutiques, des solutions alternatives efficaces. Ces fiches sont aujourd'hui trop peu nombreuses pour les grandes cultures.

Antoine PISSIER, Président de la Fédération du Négoce Agricole, et Olivier BIDAUT, Président de la commission agrofourniture de la FNA, déclarent : « nos entreprises du commerce agricole, familiales et implantées sur tout le territoire, sont les acteurs les plus à même d'accompagner les agriculteurs dans des démarches de transition. Elles conseillent en connaissance de cause les agriculteurs car elles connaissent les situations pédoclimatiques individuelles et possèdent l'expertise des solutions techniques. Par ailleurs les entreprises du commerce agricole valorisent les productions issues des exploitations vers les transformateurs et sont donc en mesure de recommander de façon pertinente les itinéraires techniques à même de correspondre aux besoins de l'industrie agroalimentaire et du consommateur final ».

Recherche